«

»

Aquaplane

Alternatif / Pop / Rock
Sainte-Thérèse
Productions Marée-Haute
2003
     

biographie / description

Aquaplane émerge en 2003 lorsque les frères Moranville (Maxime à la guitare et aux voix, Bruno à la guitare et Daniel à la basse) ainsi que Nicolas Jarret à la batterie, décident de troquer les spectacles hommages de leurs groupes américains préférés pour l’écriture de matériel original. Avant d’arriver à la forme actuelle d’aquaplane, une transition s’est imposée : des compositions en anglais sous le nom de Soulsquare, mais rapidement aquaplane a émergé d’une volonté de s’exprimer en français.

À l’hiver 2005, les membres d’aquaplane lancent leur premier simple Le vent dans les voiles, tiré de leur premier album éponyme. Le succès instantané sur les ondes des radios québécoises permet aux membres du quatuor de faire voyager leur musique sur les routes du Québec. Andrée Watters les remarque et leur demande de faire les premières parties des spectacles de sa tournée AW. L’expérience sera renouvelée pour la tournée À travers. Fort de cette expérience de scène et du contact avec le public, aquaplane présente, au printemps 2007, son deuxième ouvrage intitulé Couper les circuits. Cette première réalisation indépendante permet aux membres du groupe de s’affranchir et d’aborder des sujets plus engagés. Dans un monde où tout se déroule rapidement, où l’on a rarement le temps de souffler, on souhaiterait couper les circuits, question de respirer un peu.

Avec ses deux albums en poche, la formation des Laurentides entame une tournée à travers l’Ontario dans le but de promouvoir la langue française en milieu scolaire. Le quatuor a deux causes qui lui tiennent particulièrement à cœur : la langue française et l’environnement. De ce fait, aquaplane reçoit l’invitation de la Fondation Rivières pour participer au spectacle bénéfice Désal’terre, à l’automne 2009, participation grandement appréciée des médias et du public.

Pour son troisième opus, les membres du groupe ont voulu se mettre en danger et sortir de leur zone de confort. Ils font appel à un réalisateur, une première pour le groupe. Pat Fraser (Béta, Karine Tessier) fera sortir le meilleur des jeunes auteurs compositeurs avec l’album La Tête à l’eau. Des préoccupations plus matures sont abordées sur fond musical plus riche et recherché. Les claviers, le piano et les cordes sont plus présents pour venir soutenir leurs récits imagés.

En février 2010, aquaplane présente le premier simple tiré de son nouvel album. Encore une fois deviendra le remède contre la grisaille hivernale. [source: www.aquaplane.ca]

membres

Maxime Moranville – Voix, guitares
Bruno Moranville – Guitares
Nicolas Jarret – Batterie
Daniel Moranville – Basse

audio


Aquaplane

 

Ajouter: de l'info, lien, commentaire ou autre à cette fiche...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.