«

»

Conards À l’Orange, les

ARTISTE DU MOIS – juin 2014


Garage / Rock / Ska
Sherbrooke, Magog
1999

biographie / description

En décembre 1999, dans un sous-sol de maison de banlieue, de jeunes magogois fans/disciples de ska-punk décident qu’ils sont un band. Comme ils se trouvent drôle à faire des jeux de mots pas très drôles, ils décident de s’appeler Skankin’ Donuts. En plus d’être un nom de marde pis de faire de la pub pour un magasin de beignes de marde, personne, sauf eux, à Magog, ne sait que ”Skanker” ça veut dire danser le Ska. Dans ce band-là -assez bon soit dit en passant- il y a, entre autres, Phil, Frank, Jerre, et Fixé. Et quatre autres personnes. Ils font du bon Rock jusqu’en Juin 2002, quand Phil et d’autres donuts décident de partir dans l’ouest pour faire du snow en cueillant des chambres d’hôtel. Frank pis Jerre veulent jouer du rock pareil, et trouvent un autre jeu de mots de très très grande qualité pour se nommer.” Les Conards à l’Orange” recrutent donc Fixé, tromboniste des Skankin’ Donuts qui a eu une batterie à Nowell et un petit nouveau, découvert dans le garage, Pygreck, qui a eu le don de savoir jouer de la bass à Nowell. Ils veulent faire des tounes des fois engagées, des fois absurdes, souvent les deux en même temps.

Entre 2002 et fin 2004, les Conards s’appliquent à faire en sorte que leur Ska-Garage-plutôt-inécoutable ne devienne du Ska-punk garage pas si pire écoutable. Ils enregistrent un album fin 2004, qui sortira, ma fois, très longtemps après, en mai 2006. Sortie d’album qui délivrera enfin les conards de leur ”Triangle des spectacles” de magog-sherbrooke-coaticook, pour les amener enfin à sortir de chez eux et à voir le monde, bande d’incultes. En été 2007 ils sont en Fuego et ils font le tour de la Gaspésie avec leurs vieux chums de band TKS. Ils font beaucoup trop de shows en pas assez de temps, et s’amusent comme de jeunes lurons déjantés qu’ils sont. Au retour de la tournée, nouvelle choc ! L’agent de Jerre annonce aux conards que ce dernier les quitte. Comme Jerre n’aurait pu être remplacé par un seul être, Phil le guitariste des skankin’ d. qui vient de revenir de l’ouest et Étienne, alias Numéro 4, qui joue de la trompette presqu’aussi bien que Monsieur Trompette, l’inventeur de la Trompette, sont embauchés sur-le-champ. Avec ce line-up solide comme l’amour que ta mère te porte, ils partageront la scène avec des bands vraiment qualitatifs comme MAP, Arseniq33, Capitaine Révolte, Vulgaires Machins.

Un an et près de 40 shows plus tard, Monsieur Dauphin trompinettiste les quitte à son tour, en 2009, après la sortie de leur 2ème album. Depuis, les joyeux amis se forcent pour que leur musique sonne ben sans trompette. [source: facebook]

membres

Pheloup : Guitare Rythm 1 
Frank : Voix + Guitare Rythm 2 
Pygreck : Basse 
Fixé : Batterie 

discographie / audio
2014
2009
2006
 les Conards À l’Orange

Ajouter: de l'info, lien, commentaire ou autre à cette fiche...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.