«

»

Jack G. Marinovitch

Indie / Pop / Rock
Montréal
2001

biographie / description

La rencontre
C’est en janvier 2001 que le groupe voit le jour à Montréal. Bien qu’aucun des membres ne soit originaires de la métropole c’est à cet endroit que leurs chemins se croisent. C’est probablement à la suite de quelques rêvasseries que Jérôme, musicien autodidacte et amateur de chansons à texte, et Marie-Anne, ex-membre du groupe “The Silver Band” décident de former un nouveau groupe. Bien que leurs intentions soient nobles, ils leur manquent un membre pour pouvoir expulser un nombre de décibels suffisants pour se faire entendre. Marie-Anne, foudroyée par un éclair de génie translucide, décide de contacter un ami de Sept-Îles, Luc, qu’elle sait percussioniste, trompettiste (et perfectionniste). Bien que ses groupes précédents furent plus alternatifs, Luc, l’esprit toujours ouvert, accepte la proposition.


Jack G. Marinovitch
L’été qui suit, soit quelques mois après leur formation, nos amis commencent à se produire sur scène. Le groupe doit se trouver un nom, rien n’ayant été encore avancé, on commence donc une tempête de cerveau intensive. C’est en s’inspirant d’une boîte d’exportation de raisins et de leurs propres noms, que le nom Jack G. Marinovitch prend forme. Fesant un peu trop sérieux le groupe y ajoute un (inc) pour rendre le tout plus amusant mais cet ajout sera toutefois mis de coté durant l’été 2003, non sans l’objection de Marie-Anne. La rumeur veut aussi que Jack G. Marinovitch serait un personnage réel mais personne à ce jour en a vraiment fait le preuve. Une chose est sûr, on est certain de rien. [source: www.jackgmarinovitch.com]

membres

Jérôme Arsenault : voix, guitar
Marie-Anne Arsenault : basse, voix, glokenspiel
Luc Catellier : batterie, trompette, bongo, kachichi, voix 

discographie
2007 Jack-o-rama
2005 Joujou
2003 Cactus cola canapé
2001 Boulons et autres pièces
audio




Jack G. Marinovitch

Ajouter: de l'info, lien, commentaire ou autre à cette fiche...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.