«

»

Maximum 50 – ça tombe bien on est juste 5

Pop-Punk / Rock
Sainte-Anne-des-Plaines

biographie / description

Maximum 50 | ça tombe bien, on est juste 5 est l’aboutissement d’un rêve commun qui illuminait les nuits de 5 jeunes musiciens. Le tout commence il y a de cela quelques années. Francis et Nicolas sont encore deux jeunes garçons lorsqu’ils décident de commencer à jouer de la musique. Ils se mettent donc à gratter les cordes d’une guitare acoustique et à chanter de belles balades amoureuses sous le nom de Twenty Roses. Peu après, leur ami Mike Gowing se joint à eux en tant qu’auteur et chanteur. Le groupe change alors de nom pour Tie Breaker.

En décembre 2006, s’ajoute à ce trio un bassiste du surnom de Pouille. Il est en fait bassiste de soutien, car le groupe a vraiment besoin de soutien, moral surtout! Après un mauvais spectacle acoustique lors d’un concours, le groupe oblige David “bébé drummer” Allard à se joindre au groupe. Il est le musicien tout étoile qui a la lourde tâche d’incorporer un peu de vie avec des beats de drum intéressants sur cette musique suicidaire. Après avoir troqué les guits acoustiques pour des électriques, le groupe prend un penchant plus hardcore. Puis, après un second mauvais spectacle, les 5 musiciens décident enfin de changer de style. Ils mettent Tie Breaker sur la glace quelques temps. En fait, pendant que Mike s’enfuit en Europe avec un ami et un pack-sac, les 4 comparses se mettent à composer des mélodies un peu plus rapide et dans leur langue maternelle, le Français.

À l’automne 2007, Olivier, nouvel ami et ancien patron des garçons, reçoit un saxophone pour sa fête. Heureusement, il sait en jouer. Il s’additionne donc au quatuor pour former un quintette. Il amène avec lui une légère touche de connaissances musicales, et surtout, des partitions. Mais les nombreuses chicanes entre le saxophoniste capricieux et le chanteur chiant ont raison de la santé mentale de David qui quitte le groupe et sombre dans la drogue et l’alcool, ainsi que les études en médecine. On ne le revoit plus jamais… Heureusement, Olivier a prévu le coup, comme d’habitude. Il invite sa soeur, Cynthia, sachant tapocher sur les tambours, à se joindre à une répète. Elle maltraite les peaux comme jamais. Le test est réussi! Les 3 autres membres acceptent finalement d’accueillir une fille au sein(!) du groupe. Depuis, Maximum 50 | ça tombe bien, on est juste 5 a fait beaucoup de progrès, et les voilà partis pour la gloire… [source: facebook]

membres

Alexandre “Pouille” Allard – voix et basse 
Nicolas Lauzon – guitare
Francis Frappier – guitare
Olivier Houde – saxophone
Cynthia Houde – batterie

audio
Maximum 50 – ça tombe bien on est juste 5

Ajouter: de l'info, lien, commentaire ou autre à cette fiche...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.